FANDOM


Jane Elizabeth Callaghan, née au Manoir Callaghan, près de Cork en Irlande, est l'actuelle leader de l'Ordre du Phénix.

Enfance (1995- 2006) Modifier

Première et unique enfant du couple Mark et Judith Callaghan, Jane passe les trois premières années de sa vie dans le centre de Londres, dans l'appartement que possédaient ses parents sur le Chemin de Traverse.

Sa vie se voit bouleversée le 2 mai 1998, lors de la bataille de Poudlard. Âgée de seulement 3 ans, elle devient orpheline. En effet, ses parents, membres actifs de l'Ordre du Phénix, font partie de ceux qui seront tués lors de ce combat.

Tandis que l'Ordre du Phénix disparaît, Jane est confiée aux bons soins de son oncle et de sa tante paternels. Elle est élevée auprès de ses trois cousins, Eireann, Ciaràn et Siobhan. Une enfance heureuse, sans anicroches, remplie d'amour et de tendresse.

Adolescence (2006 - 2013) Modifier

Jane rejoint la prestigieuse école de Poudlard et intègre la Maison des Poufsouffle, en compagnie de sa cousine et quasi-soeur, Eireann.

A onze ans, Jane prend pour la première fois le Poudlard Express, en direction de la prestigieuse école de magie. De nature facétieuse, obtuse, mais également méticuleuse, appliquée et acharnée, ce fut tout naturellement que le Choixpeau l’envoya dans les rangs des Poufsouffles, rejoignant sa cousine Eireann fraichement répartie dans la même Maison.

Sa scolarité se déroule sans véritables heurts. Bonne élève sans exceller non plus, elle travaille dur pour obtenir des notes à hauteur des moyens qu’elle comptait se donner. Elle trouve également le temps pour l’équipe de Quidditch, où elles entrèrent avec sa cousine en troisième année en tant que poursuiveuses. Sans compter quelques autres activités moins avouables en-dehors des heures de cours ou après le couvre-feu. Rien de bien méchant, naturellement. Juste de quoi récolter quelques semonces des professeurs, quelques heures de retenue, d’une privation de match en sixième année et surtout, de bons fou-rires.

Elle est même nommée préfète en cinquième année, une responsabilisation qui contribuera à nourrir son côté pondéré – voire un brin moralisateur – et, ne nous en cachons pas, celui également, assez orgueilleux de sa jeune personne.

Le seul point d’ombre notable fut la réalité révélée par cette entrée dans la société sorcière. Ayant grandi dans un cocon où étaient valorisées tolérance et réflexion, Jane fut frappée par l’injustice qui régnait au sein même du Collège. Naturellement, elle n’ignorait pas la politique du Lord. Mais entre le savoir et le constater désormais de ses propres yeux … Si elle n’était pas une Sang-Pure et n’avait pas accès à certains privilèges, elle restait une sorcière basique de rang quatre, soit bien mieux lotie que beaucoup d’autres élèves. Une petite graine de révolte se planta en elle à son insu, s’entretenant au fur et à mesure des années et des événements, sans qu’elle en comprenne encore toute l’ampleur.

Un début de carrière prometteur au Ministère (2013 - 2019) Modifier

Une fois ses A.S.P.I.C. obtenues, Jane entame une formation de deux ans au Département de la Coopération Magique Internationale, section commerce, avec pour ambition de devenir diplomate. Son expérience en tant que préfète et plus largement, de par ses relations en général, lui avait démontré qu’elle possédait un certain talent en matière de médiation ainsi que dans l’art délicat de manier les mots.

A 20 ans, elle débute sa titularisation et passe les trois années suivantes à parcourir le monde magique. En passant par Cuba, la Russie, la Chine, le Mexique, l'Afrique du du Sud, elle perfectionne ses connaissances en langues acquises durant tous ces voyages, jusqu'à en maîtriser un certain nombre (français, espagnol, mandarin et russe) ou du moins, à en connaître de bonnes bases pour d'autres, tel que l'afrikaans ou le tày tac.

A défaut de pouvoir véritablement gravir les échelons, elle se fait néanmoins une bonne réputation auprès de sa hiérarchie et de ses collaborateurs, appréciée pour sa rigueur, sa prestance et son tact, particulièrement dans les pays asiatiques dont elle fait sa spécialité.

La naissance d'un Phénix (2019 - 2020) Modifier

Jane apprend la mort du Seigneur des Ténèbres alors qu'elle est en voyage à Chypre. Le monde sorcier bouleversé ne tarde pas à voir sa société commencer à se diviser dans le but de récupérer l'héritage. Et l'Ordre du Phénix renaît de ses cendres.

Si au début, Jane rejoint le nouvel Ordre plus pour suivre sa cousine Eireann que par réelles convictions, elle découvre rapidement qu'elle est animée par la même flamme que les autres membres de sa Faction.

En effet, en avril 2019, le Chemin de Traverse essuie une attaque qui manque de réduire l'appartement légué par ses parents à néant. Et quand, quelques mois plus tard, le coup d'état de Mervyn Kark, désormais nouveau Ministre de la Magie, coûte son poste à sa cousine et manque lui faire perdre le sien, la colère gronde. Colère qui trouve son apogée en novembre 2019, tandis qu'Eireann est faire prisonnière par l'Ombre de la Rose Noire. Cette peine et ce sentiment d'injustice lui sont tout simplement intolérables, si bien qu'elle prend une décision radicale : s'exiler aux Etats-Unis. Elle devint informatrice pour les Américains afin de contribuer, à son échelle, au renversement des Mangemorts.

Elle participe néanmoins à plusieurs autres batailles sur le sol britannique, telles que celles d'Azkaban et de Gringotts et n'est pas loin d'y laisser ses forces physiques et morales. Néanmoins pleine de ressources, Jane refuse de se laisser aller à l'abattement et continue son propre chemin vers ce qu'elle pense être la liberté et l'égalité pour tous.

De l'espoir jusqu'aux illusions perdues (2020 - 2025) Modifier

En décembre 2020, l’institution Kark est déchue et les Phénix, alliés aux Américains, ressortent victorieux pendant que les Mangemorts se terrent en Ecosse, avec Poudlard et Pré-au-Lard pour seul territoire sur ce sol. Jane retrouve son poste au sein d'un Ministère sous la tutelle américaine.

Au départ optimiste quant à l'avenir du monde des sorciers, persuadée que ses pairs finiraient par s'adapter au nouveau régime, le Royaume-Uni à se relever et à oublier les plus de vingt ans de dictature, la jeune femme finit par déchanter.

Les événements tragiques d'Assapor et de Trent Park entament durement ses espoirs, lui faisant désormais craindre un futur plus que sombre pour le monde dans son ensemble. Hélas, les Mangemorts n'ont pas dit leur dernier mot, comptent bien récupérer leur trône et pire, les moldus eux-mêmes sont autant une menace qu'ils sont menacés.

Néanmoins, Jane continue de se battre au nom de la liberté et de l'Ordre du Phénix. Son idéal de paix pour l'instant inaccessible, elle s'adapte et sera, jusqu'au bout, en première ligne lors de tous les combats qui feront rage.

Les prémices de la fin (2023-2030) Modifier

L'année 2023 est, pour Jane, le coup de grâce. Après une lutte âpre et sanglante, les Mangemorts reprennent le pouvoir. Avec, à leur tête, un Mervyn Kark revenu d'entre les morts.

Décimés et réduits à une poignée comme en 1998, les quelques survivants de l'Ordre du Phénix sont forcés de fuir et de se cacher. Durant les huit années qui suivirent, les rôles furent donc inversés. Mangemorts régnant sur le monde magique, Phénix dans l'ombre mais refusant de baisser les bras.

La vie de fugitive aura des conséquences sur Jane, la rendant beaucoup plus dure et moins tolérante que la jeune femme que beaucoup avait connu. Elle se fit également plus téméraire, encore plus terre-à-terre, vivant au jour le jour, l'espoir d'un lendemain meilleur s'étiolant à mesure que les années passent. Capable de décisions pragmatiques et parfois difficiles, elle devient pourtant une figure emblématique de la résistance sur qui William Wallas, leader de ce qu'il reste de l'Ordre, sait s'appuyer.

Malgré l'opération Grand Pardon en 2025, Jane ne sortira pas de l'ombre. Elle sait pertinemment qu'elle est devenue bien trop active dans la cause pour espérer une quelconque rédemption aux yeux des Mangemorts et préfère continuer de lutter depuis ses cachettes, sans savoir qu'elle devra très bientôt retourner sur le champ de bataille.

Le règne du chaos (2030-2045) Modifier

Jusqu'ici, le 2 mai avait toujours eu un goût amer, néanmoins, celui de l'année 1998 ne fut rien en comparaison de celui de 2030. Si quelques rumeurs couraient, personne ne s'attendait au chaos qui allait s'abattre sur le monde dans son ensemble.

"Le Projet Filet du Diable", voilà comment Jane sut que ces monstres l'avaient nommé. Et particulièrement bien préparé.

Tout d'abord, ce fut leur magie que les moldus nommaient électricité qui disparut, puis la guerre, la vraie, commença. Sorciers contre sorciers, sorciers contre moldus ... Ce fut un bain de sang, un concert d'explosions, de débris et d'alliés tombant sous ses yeux. Malgré l'épuisement et les blessures, la jeune femme resta en première ligne, refusant de céder un pouce de terrain aux Mangemorts. Même lorsque les créatures magiques les plus violentes et les plus assoiffées envahirent le pays, Jane refusa de tourner les talons. Jusqu'à ce que l'évidence frappe les résistants : il allait falloir fuir, encore. Et certainement pour très longtemps.

Parmi toute cette terreur, non contente de voir les moldus se faire exterminer en masse, elle assista à la mort de nombreux amis et surtout, de pratiquement tous les membres de sa famille. Eireann, Ciaràn, Siobhan, son oncle, sa tante ... Son mari, également. Exécutés de sang-froid ou morts au combat. Le coup de grâce. Elle ne sut jamais réellement comme elle avait réussi à survivre, pourtant, elle y parvint, la rage au ventre et au cœur.

Le 7 mai 2030, après que la leader des Héritiers, Wilhelmina Salamander-Kark ait péri sous sa main, William Wallas fut assassiné par le mari de cette dernière, Caius Salamander quelques instants plus tard. Jane ne réfléchit pas au geste qu'elle esquissa. L'avada fusa en un jet d'étincelles vertes, tuant le dragonnier sur le coup. Il avait payé pour tout. Pour ce qu'il avait fait et pour tous les autres.

Cet acte, bien que barbare, permit d'asseoir un peu plus l'opinion positive que les résistants se faisaient de la Callaghan. Ce fut donc sans surprise qu'elle prit la relève de Wallas à la tête de ce qu'il restait de l'Ordre du Phénix.

Désormais éternelle fugitive, hantée par les fantômes de l'apocalypse, alors que nombre se serait effondré et malgré une période extrêmement difficile, elle parvint à s'en relever. La Jane Callaghan tolérante et empathique n'était définitivement plus. Elle décida de consacrer les années suivantes à rassembler ce qu'il restait de l'Ordre du Phénix et à trouver de nouvelles recrues, qu'importe le temps qu'il lui faudrait. Elle savait que le jour viendrait où une opportunité serait à saisir. Il y en avait eu et il y en aurait toujours.

Nous sommes en 2045. Tandis que tout espoir semble perdu, tout son dur labeur commence à porter ses fruits. La rumeur est ténue, mais suffisante. Paraîtrait-il que l'Ordre du Phénix, une fois de plus, serait en train de renaître de ses cendres ...

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard