FANDOM


Célèbre prison pour sorciers, elle est administrée par le ministère de la magie mangemort, et toujours pourvue de détraqueurs. Sont mélangés dans la prison les prisonniers de droit commun, mais surtout les prisonniers politiques opposés au Régime. Elle est aujourd'hui dirigée par Sevastian Dolohov, un ancien médicomage et scientifique chimérique mangemort.

Les origines d'Azkaban Modifier

Créée au 15ème siècle par un puissant mage noir du nom d'Ekrizdis, la forteresse fut construite sur une île au beau milieu de la mer du Nord par de puissants sortilèges de magie noire qui la protégeaient des regards indiscrets du ministère. En son sein, le mage noir à l'origine de la création de la forteresse s'amusait à attirer les marins moldus avant de les torturer et de les tuer et ce, pour son plus grand plaisir. De par sa noirceur, la forteresse ne mit guère longtemps avant d'attirer les détraqueurs qui y trouvèrent une source intarissable d'âmes.

A la mort du mage noir, les sortilèges protégeant le fort tombèrent, ouvrant la voie au ministère qui ne mit guère longtemps avant de s'intéresser à la forteresse jusqu'alors inconnue. Les sorciers envoyés sur place refusaient de décrire les lieux, affirmant que les détraqueurs qui y avaient élu domiciles étaient de loin la chose la moins effrayante qu'abritait Azkaban. 

Pendant longtemps, la forteresse fut mise de côté par le ministère qui la craignait, elle et ses occupants. Sentiment renforcé par les experts en construction magique qui affirmaient que la fortification était ensorcelée de sorte qu'elle serait capable de se défendre contre quiconque souhaiterait la détruire.


Ce n'est qu'en 1718 qu'Azkaban redevient utile à la société en se transformant en une prison dont les détraqueurs furent bien vite les gardiens. Un choix qui déplut à beaucoup de sorciers mais qui, en terme d'économie et de temps, paraissait plus que judicieux aux yeux du ministère. Azkaban devint donc une prison et le resta durant de nombreuses années jusqu'à la montée au pouvoir de Eldritch Diggory, ministre élu en 1733, qui jugea les détraqueurs beaucoup dangereux pour la santé mentale des prisonniers. Entouré d'un conseil avisé, il chercha une solution au problème des détraqueurs. Malheureusement, la maladie l'emporta avant que celui-ci puisse trouver une solution. A partir de ce moment, plus aucun ministre de la magie ne chercha à se débarrasser d'Azkaban qui était devenu la prison la plus sûre de tout le pays. 

Au cours de son histoire, Azkaban ne connut que très peu d'évasions, la majorité d'entre-elles ayant eu lieu durant la seconde guerre sorcière qui opposait Harry Potter à Lord Voldemort.

Azkaban sous le règne du Seigneur des Ténèbres Modifier

La reconstruction de la prison Modifier

A son arrivée au pouvoir, le seigneur des ténèbres réinstaura la prison d'Azkaban, l'évasion de mangemorts en 1995 ayant mis en lumière des failles redoutables dans l'ancien bâtiment. Le mage noir restitua également les détraqueurs dans leur rôle de protecteurs de la prison et de geôliers, même si on retrouve également sur place des gardiens sorciers. 

Lord Voldemort réorganise toute la structure de la prison en faisant notamment appel à James McKenzy, l’archimage loufoque du Pays de Galles, Azkaban fut rénové de la tête aux pieds sans qu’on ne touche pourtant à l’apparence extérieure. Ainsi, la prison reste une vieille tour du XVIIIème siècle délabrée se plaçant sur 90% du morceau de terre qui lui sert de l’île. L’intérieur de la prison représente pourtant toute la folie de son créateur. Tout repose sur le contrôle de l’esprit et de l’illusion. A l’intérieur, un sortilège de confusion fait croire à tous les sorciers que la prison est constituée de nombreux étages. Si nombreux que l’on n’arrive pas à tous les compter. Pourtant, en réalité, il n’y en a que dix. Contrairement à l’extérieur, l’intérieur a été bâti en cercle pour une sécurité plus élaborée. 

Reprenant l’idée du sorcier Bentham, la prison fut créée sur une forme de panoptique. Toutes les cellules sont individuelles et disposées contre le mur. Au centre, une grande tour de contrôle aux baies vitrées surveille tout ce petit monde grâce à de nombreuses sortilèges et miroirs de surveillance. Si quelques gardes expérimentés observent les détenus bien au chaud et en sécurité dans la tour, des détraqueurs sont chargés de patrouiller dans toute la tour, soufflant leurs âmes sombres et putrides aux prisonniers. Les gardiens n’ont pas besoin de bouger leurs fesses, les détenus sont souvent prisonniers de leur propre esprit par la folie et le désespoir que leur inspirent les détraqueurs. Plusieurs passerelles relient la tour aux cellules lorsqu’une intervention est jugée nécessaire. Ne tentez même pas de sauter par-dessus pour arriver à l’étage du dessous, l’archimage a fait en sorte que les passerelles ne soient pas accessibles les unes par rapport aux autres sur la hauteur. Vous ne récolterez qu’une chute mortelle. Le seul passage se trouve être l’escalier dans la tour de surveillance.

Les avantages obtenus par les Détraqueurs Modifier

Les détraqueurs, en plus de retrouver leur rôle de geôlier, se voient offrir un agréable terrain de jeu par Lord Voldemort qui les laisse planer autour de villes moldues afin qu'ils se nourrissent de leur joie de vivre. Cependant les sombres créatures ne sont pas autorisées à organiser des festins d'âmes, trop dangereux pour la sécurité du secret magique. 

Autre avantage et pas des moindres, la défense contre les forces du mal ayant disparu du cursus scolaire à Poudlard, on n'apprend plus au sorcier en devenir à lancer des spero patronum, les détraqueurs rencontraient donc dans le monde des sorciers bien moins d'opposants. 

Les prisonniers Modifier

Avec l'arrivée de Voldemort au pouvoir la nature des prisonniers change, Azkaban n'est plus peuplé de mangemorts, mais de dissidents au régime. Sont enfermés ceux qui ont voulu s’élever contre le pouvoir du Lord (quand ils n’ont pas directement été exécutés). On compte également tout ce que la société sorcière compte de pire : violeurs, assassins etc. Mais cette dernière catégorie est nettement inférieure à celle des prisonniers politiques.

Azkaban sous le règne de l'Ombre de la Rose Noire Modifier


Les promesses faites par Kark aux Détraqueurs
Modifier

Le Kark promet aux détraqueurs d’accroître leurs pouvoirs en échange de leur fidélité. La conquête du monde moldu leur permettrait de se révéler et de se repaître d'âmes à leur guise. Mervyn leur explique qu'une fois le secret magique libéré, les détraqueurs pourront s'abattre sur les moldus comme ils l’entendent. Une fois ministre il leur permet même de prendre dangereusement position dans des villages qu'ils vident parfois entièrement de leur population. 


Les conséquences de l'attaque de la prison
Modifier

En Février 2020, l'attaque de la prison par les Héritiers et l'ordre du phénix ébranle Azkaban. Si le bâtiment en lui-même souffre peu, la destruction des protections magiques est un coup dur. 

Un nouveau directeur, Trevor Harper, prend la place jusqu'alors occupée par Edith Wilburn, la sécurité est renforcée, les détraqueurs plus remontés que jamais affluent en masse vers la prison, beaucoup préfèrent laisser de côté leurs petits jeux chez les moldus pour traquer les évadés et cela avec un certain succès. 

Les tentatives d'alliance ratées des Héritiers Modifier

Après la libération de Wilhelmina Salamander-Kark, les Héritiers tentent de tisser des liens avec les détraqueurs en négociant une alliance. C'est un échec, les Héritiers n'ayant rien à proposer de mieux que les ombres, et surtout s'étant clairement opposés à eux en février 2020. Les détraqueurs n'oublient pas.

Azkaban sous le règne des Phénix Modifier

La fuite des détraqueurs Modifier

En décembre 2020, après le coup d'état des phénix les détraqueurs désertent la prison après avoir délesté de leurs âmes de nombreux prisonniers, et laissant s'échapper les autres. Ils suivent les mangemorts à Pré-au-Lard, certains se regroupent dans l'ancienne cabane hurlante où sont enfermés les traîtres, d'autres sont envoyés autour de la barrière magique pour dissuader les américains et les phénix. Le plus gros des troupes est envoyé chez les moldus pour semer la pagaille et donner du travail aux oubliators du ministère.

L'azkaban Phénix Modifier

Les phénix ont récupéré les lieux, et n'ont guère eu le temps de réellement les modifier. Les détraqueurs ont été remplacés par des miliciens et des policiers, et c'est le jeune prodige Thomas Pierce qui a générer tout un nouveau système de sécurité runique.

Le renouveau d'Azkaban Modifier

La récupération de la prison par les Mangemorts Modifier

Suite à la réunification mangemort, le pays tout entier était en guerre. Souhaitant occuper les détraqueurs qui avaient soif de vengeance, l'état mangemort les libéra, leurs offrant Azkaban et leurs gardiens qui, confiants, s'évertuaient à se cacher derrière leurs barrières runiques. Barrières que les détraqueurs finirent par franchir, aidés par Melville Ayers, puissant mage-runique mangemort. La bataille fut rude. Beaucoup de gardiens et de prisonniers succombèrent, à la fois victimes de la force de l'attaque et de la faim insatiable des détraqueurs qui jugèrent bon d'étancher leur soif. 

Une fois le pays reconquit, les mangemorts prirent la route d'Azkaban. Cendres, cadavres, voilà tout ce qu'ils y trouvèrent. Les quelques survivants étant beaucoup trop amochés par l'attaque pour ne serait-ce que retrouver leurs esprits. Des coquilles vides, voilà ce qu'ils étaient. Malgré cela, Mervyn Kark s'obstina à faire perdurer l'héritage d'Azkaban et offrit le poste de nouveau directeur à Sevastian Dolohov, ancien médicomage et scientifique chimérique mangemort. 

La métamorphose d'Azkaban et son rôle dans le projet Filet du Diable Modifier

Sous le commandement de Sevastian Dolohov, Azkaban fut reforgée, transformée. Abandonnant son ancienne allure de vieille tour médiévale, la forteresse fut remodelée. Aujourd’hui sous la forme d’un bâtiment triangulaire, la tour, noire de jais, trône littéralement sur la mer du Nord qu’elle surplombe d'une centaine de mètres. Pourvue d’une immense porte d’une cinquantaine de mètres qui ne sert qu’à la décoration, elle inspire la crainte et le respect.

Creuse en son centre, la prison offre une cour centrale sous laquelle sont entreposés les cadavres des anciens prisonniers morts au cours de leurs peines.  Surveillés par une immense statue représentant un corbeau niché sur un tas de corps sans vie, les morts, toujours prisonniers, veillent. Car la statue, bien plus qu’une simple décoration, fait office de piège. Enchantée, elle est le premier gardien d’Azkaban. Un gardien sans pitié qui ne se privera pas de relâcher une armée d’inferis sur quiconque osera poser le pieds sur le domaine d'Azkaban. 

Les cellules, quant à elles, ont été réparties sur la presque totalité des façades intérieures du bâtiments. Donnant sur l’extérieur et sur la cour, les cellules n’offrent plus aucune protection, faisant subir aux prisonniers les affres de la tempête perpétuelle qui gronde tout autour de l’île. Une tempête qui n’offre aucun repos, aucun abri. Dans ce but, les barreaux des cellules ont été supprimés, remplacés par divers enchantements runiques. Capables de voir l’extérieur sans jamais avoir la possibilité de s’y rendre, les prisonniers sont pris au piège de leur fausse liberté. Chaque petite cellule est gardée, non pas par un gardien mais pas un corbeau de pierre qu’on a pris soin de tailler au dessus de chaque cellule. Avant tout là pour surveiller, ces statues déclenchent une alarme de tout les diables à la moindre effraction. 

Qu’on se le dise, la vie n’a plus rien d’idyllique à Azkaban. Que ça soit pour prisonniers ou leurs gardiens qui, dorénavant vêtus de capes en lambeaux semblables à celles des détraqueurs, viennent et virent un peu partout dans la prison. Gardiens qui, depuis plusieurs années maintenant, n’en sont plus vraiment. Véritables soldats, la Garde d’Azkaban est composée de combattants. Car si les sorciers gardiens sont là, ce n’est pas pour voler le travail des détraqueurs mais bel et bien pour défendre la forteresse. Trop souvent tombée aux mains des ennemies de l’état, Azkaban s’est fortifiée, accueillant en son sein plusieurs dizaines de gardes qui, entraînés, n’hésiteront pas à donner leur vie pour la prison et pour leur directeur. Affublés d’un loup enchanté à l’effigie d’un corbeau prenant son envol, les gardes sont capables, grâce à ce masque, de voir à travers les ténèbres et la tempête. Un outil en argent plus que nécessaire, les torches et autres bougies ne faisant jamais long feu sur Azkaban. 

Mais les prisonniers et la prison ne sont pas les seules choses que les gardiens protègent. Nichés dans la roche qui supporte l’intégralité de la bâtisse, de nombreux souterrains ont été creusés. Dans ces souterrains, des laboratoires qui, à la pointe de la technologie magique, poussent toujours un peu plus loin la recherche sur les moldus et la science chimérique. Engagés et encouragés à garder le secret de leurs recherches, les chercheurs du centre Dolohov travaillent à la création de nouvelles races de créatures ainsi que sur diverses armes biologiques dont seul le gouvernement mangemort a le secret. C’est d’ailleurs dans ces laboratoires que la célèbre bactérie Dolohov, à l’origine de la mort de plusieurs milliards de personne, a vu le jour. D'après les dires, la cellule souche s’y trouverait toujours, bien au chaud dans les poches de son créateur qui n'a pas hésité à se créer un bureau magique qui, taillé dans le verre, flotte continuellement au-dessus de la grande cour centrale. On y accède notamment à l'aide d'un mot de passe donné à la statue qui créera pour vous, un escalier en colimaçon, lui aussi en verre. 

Les relations avec le monde extérieur Modifier

Contrairement au passé, Azkaban est aujourd’hui devenue un véritable atout en matière de recherche et de chasse à l’homme. Dépêchée dans tout le pays, la Garde d’Azkaban fait le lien entre le gouvernement et la prison. Ce ne sont plus les policiers qui sont chargés d’escorter les prisonniers jusqu’à Azkaban mais les membres de la garde eux-mêmes. Membres de la garde qu’on retrouve assez souvent au Chimeria, le tout accompagné de plusieurs cages qu’on aura pris soin de cacher aux regards indiscrets.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard